Numéro régional IVG Contraception

Parlons

image de soi

Tous les complexes existent : se trouver trop grand-e, trop petit-e, trop gros-se, trop maigre, trop poilu-e, trop imberbe, sans parler de ce qui ne se voit pas et qui suscite aussi des inquiétudes.

Beaucoup des caractéristiques de notre corps nous ont été transmises génétiquement : la couleur des yeux, le type de cheveux, la masse osseuse, la forme des seins, la couleur de la peau, la taille, le sexe...

Notre apparence physique est une partie de nous-même avec laquelle nous pouvons nous sentir plus ou moins bien ou très mal. Tous les complexes existent : se trouver trop grand-e, trop petit-e, trop gros-se, trop maigre, trop poilu-e ou trop imberbe, sans parler de ce qui ne se voit pas et qui suscite aussi des inquiétudes.

Les difficultés à accepter son corps sont très présentes au moment des transformations de la puberté et parfois elles existent au-delà pour les filles comme pour les garçons. L’image rêvée de soi et la réalité peuvent être en décalage. Il est forcément impossible de ressembler aux modèles de la pub, de la mode, des stars. Parfois c’est même son identité sexuelle de garçon ou de fille qui pose problème.

Pour parler, dire ses craintes, ses doutes, il n’est pas toujours évident de trouver à qui s’adresser. S’il y a de la honte à s’exprimer sur ces sujets, il peut être apaisant de s’en remettre à un adulte neutre de son entourage, un-e professionnel-le de la santé, un-e psychologue, une ligne téléphonique de soutien. Vous trouverez pour cela des ressources dans l’annuaire.