Numéro régional IVG Contraception

Parlons

moyens de contraception

Quel moyen de contraception sera le plus adapté à mes antécédents médicaux, à mon mode de vie, à mes valeurs, à ma situation amoureuse ou financière... à mes inquiétudes. Telles sont les questions qui se posent pour choisir un moyen de contraception.

Il existe de nombreux ; le plus connu est sans doute la pilule. Pourtant d’autres moyens tout aussi efficaces sont disponibles mais on ne les connaît pas ou on pense, souvent à tort, qu’ils ne sont pas pour nous.

Le choix peut s’effectuer en fonction :
. de sa forme : en comprimé, en patch collé sur la peau, en anneau dans le vagin, dans l’utérus, sous la peau, sur le sexe masculin...
. du fait qu’il faille consulter un médecin ou non : certains nécessitent une ordonnance alors que d’autres sont en vente libre en pharmacie ;
. de sa fréquence d’utilisation : tous les jours, toutes les semaines, tous les mois, tous les 3 ou 5 ans ;
. de son coût : prise en charge ou non par l’Assurance maladie ;
. de sa discrétion : sous la peau, dans le corps...

Le choix de son moyen de contraception est important : une contraception choisie et bien vécue sera mieux suivie et donc plus efficace !

Les préservatifs peuvent être achetés en magasin ou dans des distributeurs automatiques. Ils sont aussi distribués gratuitement par de nombreuses associations, lors de concerts ou de manifestations diverses. Tous les moyens de contraception sont délivrés en pharmacie et dans les centres de planning familial.

Certains n’ont pas besoin d’être prescrits par un médecin (les préservatifs, les spermicides, la contraception d’urgence par comprimé), d’autres ne sont pas remboursés (certaines pilules, l’anneau vaginal, le patch contraceptif, les préservatifs, le diaphragme).

Pensez y !! La contraception est délivrée gratuitement aux mineur-e-s et aux jeunes majeur-e-s voulant garder le secret dans tous les centres de planning familial et grâce à un système de chéquier contraception en région PACA .

Tous les médecins (généralistes et gynécologues) peuvent prescrire la contraception hormonale (pilule, patch, anneau) ; les centres de planning familial, les services de gynécologie des hôpitaux ont l’habitude de la contraception ; ils sont à la fois de bon conseil et compétents pour les prescriptions et les gestes médicaux.

Vos questions