Numéro régional IVG Contraception

Parlons

réduction des risques sexuels

Des pratiques sexuelles peuvent avoir pour conséquences une grossesse non prévue et non désirée et des infections sexuellement transmissibles (IST). Certaines sont moins risquées que d’autres.

Les préservatifs restent les seuls moyens qui protègent à la fois des grossesses et des IST, et il existe aussi plusieurs autres moyens de contraception pour se protéger efficacement des grossesses non-désirées.

Cependant, dans de nombreuses situations, les partenaires n’ont ni préservatif ni moyen de contraception et le rapport sexuel a tout de même lieu.

Dans ces cas-là il peut être utile de savoir que toutes les pratiques sexuelles n’exposent pas à la même prise de risque. Il vaut mieux une prévention partielle que pas de prévention du tout.
On parle de sexe à moindre risque ou de réduction des risques sexuels, quand on choisit une pratique sexuelle parce qu’elle va diminuer sans l’éliminer complètement la prise de risque vis-à-vis d’une grossesse (lien rubrique enceinte), ou d’IST.

Par exemple, le contact bouche/sexe en cas de fellation ou de cunnilingus n’entraîne pas de risque de grossesse, et le retrait avant éjaculation lors d’une pénétration vaginale expose à moins de risque de grossesse que s’il y a éjaculation à l’intérieur du vagin.

Si on ne peut pas écarter totalement le risque de transmission du virus du sida, la fellation comporte également moins de risque de transmission d’IST qu’un autre type de pénétration (vaginale ou anale).
La pénétration anale non protégée fait courir plus de risque de transmission d’IST que la pénétration vaginale, en revanche quasiment aucun risque de grossesse. L’utilisation de gel lubrifiant diminue les micro-lésions liées à la pénétration et est un facteur de diminution d’IST.

Ces indications sont des roues de secours quand la protection maximale n’est pas possible ou pas accessible. Elles peuvent être utilisées dans l’attente de méthodes plus sûres. Elles sont plus faciles à proposer et à pratiquer quand il y a communication et négociation entre les partenaires sur les risques encourus.