Numéro régional IVG Contraception

Parlons

IVG médicamenteuse ou instrumentale

IVG : la méthode par aspiration ou instrumentale


Méthode par aspiration ou instrumentale

C’est une méthode qui se pratique obligatoirement en établissement de santé (hôpital ou clinique). Elle consiste en une aspiration de l’embryon, à l’aide d’une canule passant par le vagin. Elle se pratique sous anesthésie locale ou générale.

Cela se passe en plusieurs temps :

  • Un premier rendez-vous de demande avec un médecin qui peut se passer dans l’établissement ou au cabinet du médecin*.
  • Divers examens nécessaires à l’intervention (prise de sang, consultation anesthésie).
  • L’intervention dure une dizaine de minutes mais le passage à l’hôpital sera d’une journée de surveillance et de repos en chambre. Quand il y a une anesthésie générale, il faut être accompagnée d’un adulte pour pouvoir sortir en fin de journée.
  • Une consultation de contrôle, environ 2 semaines après. Elle permet de vérifier que l’intervention a été efficace (échec possible), que les suites ont été normales (pas de fièvre, pas de forts saignements) et qu’une la contraception adaptée est en place.

Ses avantages :

On a un peu plus de temps pour prendre la décision.
Sous anesthésie générale, on ne voit rien ; au réveil c’est terminé.
Très peu de saignements après.

Ses inconvénients :

Nécessite un passage en bloc opératoire le plus souvent avec une anesthésie générale.

*Attention : le médecin peut opposer sa clause de conscience à une demande d’IVG. C’est un droit des médecins, pour des causes morales ou religieuses, de refuser de pratiquer une interruption de grossesse. En France, ils doivent informer la personne de leur position sans délai dès la première demande et l’orienter vers un autre médecin qui pourra la prendre en charge.

++FB