Numéro régional IVG Contraception

Parlons

poursuite de la grossesse

La déclaration de grossesse


La déclaration de grossesse : pour quoi faire ?

Déclarer sa grossesse est une démarche volontaire. Cela vous permet de percevoir des aides pour votre enfant (Prestation d’Accueil du Jeune Enfant, prime à la naissance), de recevoir vos indemnités journalières durant votre congé maternité, mais aussi d’être couverte à 100 % à partir du 6e mois de grossesse et jusqu’au 12e jour après votre accouchement (frais liés à la grossesse et à l’accouchement remboursés à 100 % du tarif de la Sécurité sociale).
Suite à cette déclaration, vous recevrez un carnet de maternité. Ce guide indique tous les examens médicaux que vous devez effectuer pendant votre grossesse et après votre accouchement, les démarches administratives à faire, ainsi que des conseils pour bien mener votre grossesse. Il comporte également un livret d’accompagnement pour la grossesse et une partie pour le suivi médical prénatal à remplir par les médecins.
Le père reçoit également un carnet, le livret de paternité.

Vous devez effectuer votre déclaration de grossesse avant la fin du 1er trimestre, soit avant la 15e semaine de grossesse exactement (soit 17 semaines d’aménorrhée). Passé ce délai,les démarches seront moins simples, aussi n’oubliez donc pas cette date butoir.

Pour l’instant, les couples de même sexe quand ils vont devenir parents (et oui ils y arrivent !!) se débrouillent sans l’aide d’un guide...

Comment déclarer sa grossesse ?

Lors de votre première visite prénatale, votre médecin (gynécologue, généraliste ou sage-femme) va vous remettre un imprimé intitulé "Vous attendez un enfant", constitué de trois feuillets. Nom, adresse, profession, numéro d’assuré social sont à renseigner.

A qui déclarer sa grossesse ?

Une fois rempli, vous devez envoyer :

  • les deux volets bleus à votre Caisse d’Allocations Familiales (CAF), chargée de vous verser les prestations familiales auxquelles vous avez droit. L’un des deux est transmis par la CAF au service de Protection Maternelle et Infantile ;
  • le feuillet rose à la Sécurité sociale.

C’est aussi un moment où il faut s’inscrire à la maternité si on souhaite accoucher dans un établissement particulier

++FB