Numéro régional IVG Contraception

Parlons

Contraception hormonale orale

La pilule est-elle dangereuse ?


Certains antécédents de santé contre-indiquent la pilule comme moyen de contraception (hypercholestérolémie, hypertension artérielle, antécédents d’accident par thrombose, certains cancers, le tabagisme pour les femmes de plus de 35 ans).
On utilise alors la contraception par des pilules composées uniquement de progestérone ou par le DIU (stérilet)
Selon les différentes études, les femmes qui ne prennent pas de contraceptifs auraient un risque d’évènement thrombo embolique (embolie, phlébite, AVC) de 0,01% sur une année et celles sous pilule de 2e génération de 0,02%. on passerait entre 0,03% et 0,1% sous 3e et 4e génération ou sous Diane 35, un médicament antiacnéique souvent utilisé comme contraceptif. D’autres facteurs de risque existent qui modulent sérieusement ces chiffres : l’âge, le tabac et le surpoids notamment. Une fumeuse de plus de 35 ans sous pilule court un risque très élevé, quand celui d’une jeune fille non fumeuse est très faible. Enfin, les femmes qui ont des problèmes de coagulation ou des antécédents familiaux d’incidents veineux dans leur famille proche ne devraient pas prendre la pilule. Le problème étant qu’on ne le sait pas toujours. Il est recommandé de prendre une pilule de 2e génération et de consulter si on ressent par exemple une douleur ou un œdème dans la jambe, un essoufflement, un déficit neurologique focalisé, des douleurs thoraciques,ou des migraines.
Pour connaître la génération de votre pilule, vous pouvez appeler le numéro vert 0800 105 105 ou le 0800 636 636.

++FB