Numéro régional IVG Contraception

Parlons

consultation IST/VIH-Sida

Quand faire un test de dépistage du SIDA ?


Le test permet de savoir si l’on est contaminé ou non par le virus du VIH.
Il ne faut pas hésiter à faire un test de dépistage régulièrement quand les relations sexuelles ne sont pas protégées par un préservatif ou qu’il a craqué.
On peut le faire lorsque l’on souhaite dans une relation stable ne plus utiliser de préservatif avec son ou sa partenaire. Chacun fait le test pour être bien certain-e de ne pas être contaminé-e. Attention ce n’est pas parce que l’on a un test négatif que son ou sa partenaire est séronégatif-ve.
En cas d’agression sexuelle, il est recommandé également de vérifier s’il n’y a pas eu contamination ( et grossesse le cas échéant : prendre une contraception d’urgence et vérifier avec un test de grossesse 3 semaines après).
Quand le test est négatif, ce résultat n’est sûr que s’il n’y a pas eu de risque dans les 6 dernières semaines.
En effet, après une prise de risque, il peut falloir jusqu’à 6 semaines pour que la contamination soit détectable dans le sang. Une personne contaminée qui ferait le test trop tôt risquerait d’avoir un résultat négatif (qui signifie qu’on n’a pas retrouvé la présence du VIH) tout en étant porteuse du virus. Dans ce cas elle ne pourrait pas être soignée et risquerait de contaminer d’autres personnes sans le savoir.
Chez une personne contaminée, le test peut effectivement être positif (ce qui veut dire qu’on a retrouvé la présence du VIH) avant 6 semaines.

++FB