Numéro régional IVG Contraception

Parlons

cycle féminin et règles

le cycle de vie d’un ovule


Le cycle est contrôlé par des hormones (œstrogènes, progestérone), qui permettent chaque mois le développement de plusieurs ovules dans les ovaires (cf. schéma). Les hormones font grossir les ovules et épaississent la paroi de l’utérus (endomètre). A chaque cycle, un ovule grossit plus que les autres, est expulsé de l’ovaire et va migrer dans la trompe qui relie l’ovaire à l’utérus.

Le moment où l’ovule sort de l’ovaire est appelé ovulation : il se produit 14 jours avant les règles suivantes.
Le moment de l’ovulation est donc chez chaque femme/chaque fille, fonction de la durée de son cycle. Par exemple une personne qui a ses règles tout les 26 jours aura son ovulation au 12 ème jour, alors qu’avec un cycle de 35 jours, l’ovulation aura lieu le 21 ème jour.
Si l’ovule n’est pas fécondé, l’endomètre (qui contient des vaisseaux sanguins) se détache de la paroi utérine et du sang s’évacue par le vagin : ce sont les règles.
La durée du cycle peut être très variable et il peut être difficile de prévoir la date des prochaines règles. On peut noter, chaque mois, sur un carnet le jour d’arrivée des règles pour avoir une idée de la régularité des cycles, repérer une éventuelle grossesse, etc.
C’est autour de la période d’ovulation qu’une femme a le plus de probabilités de tomber enceinte. Mais le moment de l’ovulation peut aussi varier d’un mois à l’autre. Ce qui fait qu’à tout moment du cycle, une grossesse est possible.
A noter que les premières règles d’une jeune fille sont souvent irrégulières. De même, à la ménopause, les cycles deviennent irréguliers. Ce sont cependant des périodes où les risques de grossesse existent et où il est nécessaire d’utiliser un moyen de contraception.
Les pertes blanches en cours de cycle sont normales. Elles permettent de nettoyer le vagin naturellement sans que des douches vaginales soient nécessaires (qui risqueraient d’ailleurs de provoquer des irritations). Les pertes sont jaunes claires, et transparentes lors de la période d’ovulation. Si on a des pertes épaisses qui démangent et/ou qui sentent mauvais, ça peut être le signe d’une petite infection. On peut aussi avoir attrapé une infection sexuellement transmissible (lien rubrique IST/VIH). On peut alors consulter un médecin gynécologue ou aller dans un centre de dépistage (CIDAG).

++FB